Spiritualité - Yoga

06 avril 2020
Bonne fête Marcellin

Site mis à jour le
06 avril 2020
 
 
  img srchttpwww.spiritualiteetyoga.com image.jpg altom anim

Lettre d'information

 

img srchttpwww.spiritualiteetyoga.com image.jpg althari om

Chers amis, HARI OM !
 
 
En ces temps difficiles, j’espère que la lettre d’information vous trouvera, vous et votre famille, en bonne forme physique, psychique et spirituelle.
 
Au début des années 2000, les disciples présents à Sâdhanâ Kendra Âshram avaient été étonnés, lors de satsang, par les écrits de Chandra Swâmi Ji qui mentionnait régulièrement qu’avant l’année 2022 60 à 80% de la population allait disparaître. Il y aurait des guerres, les eaux monteraient sur toute la surface de la terre, il y aurait une immigration massive vers les pays occidentaux ce qui entraînerait une grande instabilité dans le monde. Des maladies nouvelles apparaîtraient qui toucheraient une grande partie de la population. Afin d’éviter la souffrance, Il conseillait alors de se préparer au détachement de tout ce qui est impermanent.
 
Au fil des années, les prévisions de notre Vénérable Gurudev, qui n’a pas l’habitude de faire ce genre de prédictions, se sont avérées.
 
Plus récemment, en mars 2015, Bill Gates un des fondateurs de Microsoft avait prédit une pandémie. Il disait que l’humanité n’était pas prête à affronter un nouveau virus. Voici son discours : https://www.youtube.com/watch?v=6Af6b_wyiwI
 
Nous sommes maintenant en 2020, le coronavirus est survenu, suivi de beaucoup d’incertitudes pour l’avenir. Il est primordial de respecter strictement les consignes gouvernementales de sécurité pour limiter la propagation du virus pour nous et pour ceux qui nous entourent. N’oubliez pas que le virus ne fait pas de démagogie !
Le fait d’être un chercheur spirituel ne vous protégera pas de ce virus. Ne considérez pas l’idée du confinement comme quelque chose de négatif. N’entretenez pas l'idée d'être en cage. Vivez cette pause avec des aspects positifs. Une opportunité de vous ouvrir encore plus à l’introspection.
 
C’est un moment où vous devez faire preuve de discernement et armer votre mental. Abandonnez la peur et rassemblez votre courage. Le courage est l’antivirus du mental. Shrî Aurobindo disait que « tout ce que l’on pense de soi, par le fait même qu’on le pense, on peut le devenir… Cette connaissance du fait que tout ce que l’on pense, on peut l’être, est une clé très importante pour le développement de l’Être, non seulement au point de vue des possibilités de l’être, mais aussi au point de vue du contrôle et du choix de ce que l’on sera, de ce que l’on veut être ». La Mère, La Voie Ensoleillée, Éditions Adi Shakti, Paris 1994.
 
Le Divin est l’Univers et l’Univers est Dieu, Il est comme un vaste réseau interconnecté. Que nous en soyons conscients ou non, toutes nos actions se répercutent à travers toute la création, qu’elles soient réalisées en tant qu’individu ou en groupe. C’est en changeant notre intérieur que nous modifierons l’extérieur.
 
Nous pouvons nous aussi aider l’humanité en ayant de la compassion pour ceux qui souffrent et de la gratitude pour ceux qui œuvrent pour le collectif : soignants… ainsi que par la pratique intensive de la méditation, de la prière, de la répétition du nom Divin et de la lecture des livres inspirés. La vraie durée de notre vie est déterminée par la façon dont nous utilisons le moment présent. Les vibrations de nos prières couplées avec nos efforts spirituels peuvent nous permettre de résister à ce virus. Mais pour qu’une action réussisse, nous avons besoin de la Grâce. La pratique spirituelle, la sincérité et l’abandon au Divin sont essentiels pour La recevoir.
 
Maintenant, réfléchissez sur ce qui est impermanent et ne vous identifiez pas au corps/mental, ni aux peurs, ni aux émotions suscitées en vous par les médias.
Restez silencieux et centrés sur le Divin en écoutant la musique du Silence. C’est Lui qui doit s’exprimer à travers vous et non le mental.
 
Un des meilleurs moyens de se protéger contre le virus est de rayonner de notre Lumière intérieure.
 
*
Dès que de nouvelles directives gouvernementales seront apportées concernant la fin du confinement,
vous serez informés de la réouverture de l’âshram.
 
*
Que la Grâce du Divin vous enveloppe de tout son Amour
 
Swâmi Pramod Chetan Udasin
 
 
om5 
 
Extrait du livre « Éveillons notre cœur » de Swâmi Pramod Chetan Udasin, Éditions Quintessence sortie en 2017 :
 
Q : Quelle différence faites-vous entre un séminaire et une retraite ? Que conseillez-vous ?
 
R : Sw. P.C.U. : « Un séminaire réunit un petit nombre de personnes pour étudier sous la direction d'un animateur. Nous y apprenons à nous doter de mécanismes de vigilance et d’intériorisation, grâce à une pratique assidue de la prière, de la méditation, du service désintéressé et de la lecture des livres inspirants.
 
Cette discipline acquise en groupe vous permettra de vous structurer, d’être autonome et enfin d’aboutir à une pratique et éventuellement à une retraite, seul, chez vous.
 
Une retraite, en revanche, est une rencontre solitaire, uniquement avec Soi-même dans le silence intérieur. D’une façon générale, c’est un moment privilégié de notre vie intérieure. Elle nous amène à mieux nous connaître et nous permet d’avancer dans notre pratique spirituelle.
 
Hélas, il arrive malheureusement qu’un certain nombre de chercheurs se lancent dans une course effrénée aux séminaires au lieu de mettre à profit ce qu’ils ont acquis lors de ceux-ci en se prenant en charge. Quelques années plus tard, ils ont l’impression de ne pas avancer et pensent alors que plus ils payeront et multiplieront les stages, plus ce sera efficace.
 
De quelle manière se prendre en charge ? En ayant une pratique quotidienne et régulière et en effectuant de petites retraites seul à la maison ou dans des lieux propices au recueillement.
 
Si vous voulez avancer dans votre engagement spirituel, donnez-vous en les moyens ! »
 
*
Extraits du livre « S’élever par l’effort… Itinéraire d’un deux fois né » de Swâmi Pramod Chetan Udasin, Éditions Quintessence sortie en 2013 :
 
Q : Je ne suis pas une adepte du yoga, je ne comprends pas le mot rajasique. Pouvez-vous me l'expliquer ?
 
R : Sw. P.C.U. : « Le mot rajasique est un terme employé en yoga et en âyurveda. Il vient du mot rajas qui est un des trois guna.
 
L'exercice des yogas est basé sur trois principes : l'observation, l'analyse et l'expérimentation. Ce sont ces trois fondements qu’ont suivi les Sages de l'Inde (Rishi) il y a quelques milliers d'années. Ils ont utilisé le terme de guna pour qualifier l'attitude avec laquelle le mental fonctionne ainsi que toute l'activité physique et psychique. Ils se sont aperçus, comme vous pouvez le constater vous aussi, que l'homme est sous l'influence d'humeurs différentes. Ils ont donné un nom à chacune de ces trois tendances :
 
Sattva pour l'harmonie, la stabilité et la vertu. Elle procure l'éveil, le développement de l'âme et la joie. C'est le principe de l'intelligence.
 
Rajas pour la force créatrice qui pousse l’individu à l’action. Elle génère l'égoïsme et les passions qui en découlent, créant de la douleur, de la souffrance, mais aussi les perturbations émotionnelles comme la peur, le désir, la sexualité, la colère. C'est le principe de l'énergie.
 
Tamas pour l'apathie, la lourdeur d'esprit et l'obscurité. Elle apporte l'illusion entraînant l'ignorance et l'attachement. C'est le principe de la matière.
 
Ces trois tendances sont présentes en chacun de nous, mais l’une d’entre elles va prédominer et déterminer un mode de vie accompagné de son propre parcours d'évolution. Cette tendance forgera le caractère, la conduite et le comportement d'un individu.
 
Il est possible à tout un chacun de changer la tendance majeure, et ce, grâce à un sérieux travail intérieur. C'est d'ailleurs ainsi qu'un militaire peut devenir moine !
 
Quand la qualité sattvique commence à prédominer, alors peut débuter tout le travail du yoga.  Quand le Soi est réalisé, les guna sont transcendés.
 
Les guna font l'objet du quatorzième chapitre de la Bhagavad Gîtâ, mais vous les trouverez aussi dans d'autres parties de ce livre Sacré. »
 
*
Q : Le soir, quand je pratique l'introspection, je me sens coupable de ne pas avoir pu être à la hauteur dans certaines situations. Que dois-je faire pour me déculpabiliser ?
 
R : Sw. P.C.U.:« Je vous encourage à persister dans la pratique de l'introspection. Elle est d’un bon secours pour se transformer rapidement. Tentez de répondre à cette question : qui se sent coupable ?
 
Quand vous chutez, l'important n'est pas la chute, mais le fait de vous relever. Observez cette chute, tirez-en les enseignements et continuez votre chemin. Rappelez-vous votre apprentissage du vélo, au début vous êtes tombée et à force de persévérance, un jour vous avez réussi à tenir l’équilibre, vous êtes partie seule et vous étiez ravie. »
 
om5 
 
Retrouvez nos activités mensuelles dans l’onglet :
« Activités mensuelles au Refuge du Cœur »
 
*
Séminaires au Refuge du Cœur en juin et juillet 2020
 
Deux séminaires de 3 jours et 2 nuits avec pour thème : « Éveillons la Lumière du Cœur » sont proposés. Le programme de ces journées, où sont développés la dévotion ou bhakti yoga, l'action désintéressée ou karma yoga et la connaissance ou jnâna yoga, comprend 4 méditations, des questions/réponses, des marches silencieuses, des lectures d’extraits de livres inspirés, des temps de silence, la préparation des repas… etc.
 
Attention les réservations s’envolent soyez prévoyant si vous souhaitez participer
 
Les 27, 28 et 29 juin :
  • Nombre de places disponibles : 9
  • Réservés : 4
  • Disponibles : 5
Les 25, 26 et 27 juillet :
  • Nombre de places disponibles : 9
  • Réservés : 8
  • Disponibles : 1
Les programmes sont disponibles en pièces jointes ou sur notre site internet.
 
om5 
 
Une nouvelle page est née sur notre site Internet : « Le Refuge du Cœur, séjour au Québec ». Vous y trouverez deux diaporamas des deux principaux séminaires ainsi que les dates du prochain séminaire en mai 2020 qui aura pour titre « Éveillons la lumière du Cœur ». Le programme est affiché. Ce séminaire est organisé par trois adhérents québécois de l’Association « Le Refuge du Cœur ».
 
om5 
 
Association « Le Refuge du Cœur »
 
Pour ceux qui souhaitent s’investir ou simplement nous aider à faire vivre l’Association « Le Refuge du Cœur », nous espérons vous voir bientôt dans les différentes activités.
 
*
L’hébergement est actuellement fermé,
il rouvrira ses portes à compter
du jeudi 30 mai jusqu'au dimanche 11 octobre 2020 
 
*
Á noter dans votre agenda
 
L’assemblée générale ordinaire de l’Association « Le Refuge du Cœur » se tiendra le SAMEDI 10 OCTOBRE A 9H30 dans ses locaux, au siège social : 6 Bis chemin de la Cassagne 65150 BIZE. Les détails de l’assemblée seront apportés dans un courriel spécial aux membres adhérents le 14 septembre.
 
*
Vous pouvez découvrir son programme en allant sur ce site Internet dans l'onglet : 
« Activités au Refuge du Cœur ».
 
Notre association est à but non lucratif, philanthropique, apolitique, non sectaire et non religieuse où sont développés la dévotion ou bhakti yoga, le travail désintérressé ou karma yoga et la connaissance ou jnâna yoga.
 
*
img srchttpwww.spiritualiteetyoga.com image.jpg altlogo facebook  
Découvrez sur la page Facebook « Le chemin spirituel », 
des extraits du recueil "Paroles de sagesse", condensé de citations de grands maîtres spirituels, 
Accessible à tous, il n’est pas obligatoire de posséder un compte pour lire cette page.
 
om5 
 
Bon courage sur le chemin et dans votre pratique
 
Puisse le Divin nous conduire à l’Amour et à la Lumière éternelle.
Puisse-t-Il être notre seul refuge.
Swâmi Pramod Chetan Udasin

img srchttpwww.spiritualiteetyoga.com image.jpg altGod s Grace Kutir


Page précédente Page suivante