19 septembre 2017
Bonne fête Emilie

Site mis à jour le
19 septembre 2017
 
 
  img srchttpwww.spiritualiteetyoga.com image.jpg altom anim

   Lettre d'informations de septembre 2017
 

img srchttpwww.spiritualiteetyoga.com image.jpg althari om

Chers amis, HARI OM !

 
 
: Si cela est possible, pouvez-vous m'expliquer comment faire pour dépasser mes peurs et mes envies ?
 
R : Sw.P.C.U. : « Dans un premier temps, il est essentiel de comprendre, afin de pouvoir la rompre, de quoi est faite la chaîne de l’ignorance. Ce sont nos peurs et nos désirs qui la constituent, influençant nos pensées, nos paroles, nos actions ainsi que toutes les réactions qui en découlent.
 
Nous sommes tous confrontés, à un moment donné de notre vie, à nos peurs. Si elles ne sont pas apprivoisées, elles provoqueront chez certains des angoisses qui dureront toute leur vie. La peur occasionne des stress plus ou moins graves, souvent générateurs de maladies.
L'appréhension de la mort est la peur primordiale, engendrant toutes les autres. Viennent ensuite les peurs secondaires : celles de perdre un être cher, de manquer d'argent, de ne  pas être aimé ou de ne pas atteindre son objectif etc… 
Certaines craintes peuvent conduire les personnes les plus solides à les affronter, aiguisant ainsi leur volonté de se sortir de la « mélasse » dans laquelle elles sont enlisées.
Qui a peur ? Bien sûr, vous connaissez déjà la réponse ! Mais comment faire pour dépasser la peur ? C'est grâce à la connaissance (jnâna yoga) ainsi qu'aux expériences spirituelles que la peur de la mort peut être dépassée.
Quant aux peurs secondaires, apprendre à les observer et à les accueillir pour ce qu'elles sont, apparaît être une bonne solution pour les faire reculer, voire les éliminer. Vaincre ses peurs, c'est grandir intérieurement.
Pour dépasser leurs phobies, certains consultent des psychologues ou des psychiatres. Les plus combatifs font leur analyse en pratiquant  journellement l'introspection qui, comme vous le savez, est une des meilleures manières de raisonner le mental dans toutes les situations.
 
En ce qui concerne les envies, si elles ne sont ni analysées ni décodées, elles peuvent conduire à l'obsession et à la frustration, à l'extrême jusqu'à la folie.
Cela me rappelle l'expérience d'une personne embauchée dans une pâtisserie comme vendeuse. Au début le patron lui a bien précisé : « Tu peux manger tous les gâteaux que tu veux mais n'en rapporte pas chez toi. » Bien sûr elle s'est empressée de satisfaire sa gourmandise mais, au bout de trois mois, ayant pris quelques kilos, elle finit par être dégoûtée du sucre et de la crème.
La réflexion et le raisonnement peuvent arriver à contrôler une majorité d'envies. En tout cas, une prise de conscience est nécessaire pour commencer à les surmonter.
 
Vous vous en doutez, les peurs et les envies ne s'estomperont pas en un jour. Ce qui vous aidera, c'est la volonté de vous en sortir. Grâce à une discipline journalière nourrie par la méditation, les exercices de concentration, de petites retraites, vous arriverez à vaincre cette peur, devenant ainsi le maître de votre mental.
 
Le monde est là et il vous tend les bras. Expérimentez, expérimentez encore, tirez-en des enseignements et changez vos comportements. »
 
om5 
 
Q :Je trouve que vous êtes un peu dur avec ceux qui ne pratiquent que le yoga de la connaissance (jnâna yoga). Pourquoi ?
 
R : Sw.P.C.U. : « En matière de recherche spirituelle le savoir purement livresque ne suffit pas à faire de vrais chercheurs. Si la connaissance intellectuelle est une aide appréciable, elle peut aussi devenir un obstacle en nourrissant l'ego lui donnant ainsi l'illusion qu'il a réalisé la Vérité.
La réalisation du Divin signifie l'expérience du Divin et exige l'humilité, contrairement à la suffisance qui va de pair avec parfois trop de savoir mal assimilé.
Nous devons nous incliner devant Lui et admettre les limites de notre intelligence.
La raison seule ne peut pas nous ouvrir les portes du Royaume du Divin : il nous faut oublier ce que nous savons pour retrouver la simplicité et l'innocence des enfants.
 
La philosophie moderne s'interroge sur l'existence de Dieu alors que la sagesse antique proclame sa réalité. La pensée occidentale se nourrit du doute et considère le débat intellectuel objectif comme le seul valable. La subjectivité qui résulte des inclinations du cœur passe plutôt pour une faiblesse. 
 
L'idéal n'est-il pas qu'un esprit ouvert et éclairé laisse parler son cœur rempli d'Amour ? »
 
om5 
 
Q : Pourquoi êtes-vous parti en Inde pour rencontrer un Maître spirituel ? N'y en a-t-il pas en France ou en Europe ?
 
R : Sw.P.C.U. : « C'est en Inde que la Vie m'a mené pour rencontrer le Maître qui me correspondait le mieux. A un moment de mon cheminement (sâdhanâ) j'ai ressenti l'appel et la nécessité de partir en Inde pour trouver une expérience authentique.
En France ou en Europe il y a peut-être des Maîtres, l'occasion d’en croiser un physiquement ne s’est jamais présentée. Il faut avouer que j'avais quelque réticence à l'égard des Occidentaux et je me suis constamment méfié de ceux qui confondent l'éclairage et la Lumière. On y côtoie nombre d’individus prétendant avoir atteint la réalisation et il est impossible de les aborder sans effectuer des stages ou des séminaires souvent onéreux !
 
La réalisation du Soi n'est pas une marchandise, elle ne peut être acquise moyennant finance. Cela voudrait dire alors que ceux qui ont peu de ressources ne pourraient avoir accès ni à la connaissance des Ecritures ni aux Maîtres spirituels.
 
Lorsque vous êtes prêt intérieurement, le Maître apparaît et tout se met en place pour que vous puissiez Le rencontrer, soyez-en certain ! »
 
om5 
 
Association « Le Refuge du Cœur »
 
Pour ceux qui souhaitent s’investir ou simplement nous aider à faire vivre l’Association « Le Refuge du Cœur », nous espérons vous voir bientôt dans les différentes activités.
 
Vous pouvez découvrir son programme en allant sur ce site Internet dans l'onglet : 
« Activités au Refuge du Cœur ».
 
Notre association est à but non lucratif, philanthropique, apolitique, non sectaire et non religieuse où sont développés la dévotion ou bhakti yoga, le travail désintérressé ou karma yoga et la connaissance ou jnâna yoga.
 
img srchttpwww.spiritualiteetyoga.com image.jpg altlogo facebook  
Découvrez trois fois par semaine, sur la page Facebook « Le chemin spirituel », 
un extrait du livre "Paroles de sagesse", condensé de citations de grands maîtres spirituels, 
Accessible à tous, il n’est pas obligatoire de posséder un compte pour lire cette page.
 
om5 
 
Bon courage sur le chemin et dans votre pratique
 
Puisse le Divin nous conduire à l’Amour et à la Lumière éternelle.
Puisse-t-Il être notre seul refuge.
Swâmi Pramod Chetan Udasin

img srchttpwww.spiritualiteetyoga.com image.jpg altGod s Grace Kutir


Page précédente Page suivante