Spiritualité - Yoga

30 juin 2022
Bonne fête Martial

Site mis à jour le
30 juin 2022
 
 
  img srchttpwww.spiritualiteetyoga.com image.jpg altom anim

Lettre d'information
 

img srchttpwww.spiritualiteetyoga.com image.jpg althari om

Chers amis, HARI OM !
 
 
Retrouvez nos activités mensuelles dans l’onglet :
Activités mensuelles à l'Âshram « God’s Grace Kutir »
 
om5 
 
Extrait du livre « Éveillons notre cœur » de Swâmi Pramod Chetan Udasin, Éditions Quintessence sortie en 2017 :
 
Q : J’ai lu un grand nombre d’ouvrages spirituels et je parle régulièrement de spiritualité avec mes amies, mais j’ai l’impression de ne pas avancer. Que me conseillez-vous ?
 
R : Sw. P.C.U.« En Occident, un nombre important de chercheurs spirituels intellectualisent la spiritualité. Même si la connaissance des écritures est importante au début du cheminement, elle doit ensuite descendre de la "tête" au niveau du "cœur".
 
Je vous propose de continuer de lire vos livres, d’en retirer toute la quintessence et de la mettre en application. Pratiquez l’introspection (svâdhyâya), le service désintéressé au nom du Divin, la prière et la méditation. La transformation de l’Être est une véritable alchimie.
 
Dans la salle à manger de l’Âshram de Shrî Aurobindoà Pondichéry, la Mère – compagne spirituelle de Shrî Aurobindo – a fait afficher cette citation :
 
"Une goutte de pratique est préférable à un océan de paroles, de théories et de bons conseils." Elle répétait aussi régulièrement : "Pas de paroles, des actes." »
 
*
Extraits du livre « S’élever par l’effort… Itinéraire d’un deux fois né » de Swâmi Pramod Chetan Udasin, Éditions Quintessence sortie en 2013 :
 
Q : Qu'est pour vous « la vraie méditation » ? Pouvez-vous me donner plus de détails ?
 
R : Sw. P.C.U.« J'ai le souvenir d'une question que Chandra Swâmi Ji a posé à la cinquantaine de chercheurs présents lors d'un satsang : "Combien parmi vous ont réellement médité pendant cette séance de méditation ?" Aucun de nous n'a pu répondre. Swâmiji a écrit sur son bloc de papier : "Personne". Pour la grande majorité, nous savions que nous n'étions pas dans ce que l'on peut appeler la véritable méditation.
 
En quoi consiste-t-elle ?
 
Après être passé par la relaxation (pratyâhâra) où les pensées ne sont pas encore maîtrisées, petit à petit, avec la pratique et la détermination, on arrive à la concentration (dhâranâ). Pour qu'il y ait concentration, trois éléments doivent être réunis : un observateur, un sujet à observer et l'action d'observer. On peut utiliser diverses méthodes comme l'observation des pensées, d'une flamme de bougie ou la récitation d'un mantra etc…
 
Ce processus de concentration va prendre plusieurs années pour devenir un rouage parfait. Vous serez confronté aux impressions des désirs et pulsions de votre vie actuelle (vâsanâ) mais aussi aux empreintes des expériences des vies passées (samskâra) laissées dans votre subconscient. Toutes ces sensations et pensées vont remonter à la surface du mental. Peut-être aurez-vous à souffrir des souvenirs particulièrement pénibles que vous aviez oubliés.
 
Quand le mental se stabilise et que les trois éléments sont en action vous constaterez, après la concentration, qu'étant observateur de vos pensées, vous ne pouvez pas être celles-ci ! Le mental ne peut pas penser et observer en même temps car il ne peut faire qu'une chose à la fois. Alors, qui observe… ?
 
Après un travail régulier, un jour viendra où votre niveau de conscience basculera pendant la concentration. Le son du mantra que vous récitiez se fera de plus en plus lointain, puis disparaîtra. L'action d'observer deviendra inaction, tout sera calme et paisible, tout sera Un.
 
Après cette méditation profonde (dhyâna), vous constaterez qu'il ne restait que l'observateur, c'est-à-dire le Témoin. Le méditant est en Paix et une Joie s’installe dans son cœur. Il est difficile d’exprimer cette expérience avec des mots.
 
Les premières fois que celle-ci se produit, le mental cherche à comprendre ce qui se passe et, bien sûr, ce sera le retour à la case départ, la concentration. Toute la difficulté consiste à ne pas laisser renaître le mental.
 
Quand ces événements arrivent, un conseil : méditez plusieurs fois par jour et, dans vos occupations quotidiennes, devenez le Témoin de vos activités. Il faut bien comprendre que c'est le Divin qui agit à travers nous.
 
La véritable méditation (dhyâna) est la "porte" qui ouvre à la Contemplation. Grâce à un mental purifié, une foi profonde et des efforts constants vous réussirez votre Quête. »
 
*
Q : Comment concevez-vous le couple dans la recherche spirituelle ?
 
R : Sw. P.C.U.« Comme vous le savez, vivre en couple n'est pas une mince affaire, c'est un véritable défi à l'époque où nous vivons.
 
Savoir partager, accepter son conjoint tel qu'il est, regarder dans la même direction, sont des clefs pour la réussite spirituelle ; à cela, ajoutez la patience et l’humilité, qualités à cultiver chaque jour.
 
Afin d'éviter tout conflit, il ne faut pas craindre d'exprimer à son partenaire ses ressentiments, ses divergences de vues… avec calme et sérénité. Ainsi, la complicité, la tendresse et la bonne entente sont préservées au sein du couple.
 
On vit à deux pour diverses raisons et l'engagement sur un chemin personnel de transformation en est une. La recherche du Soi conduit à créer une harmonie bénéfique dans le couple et parvient même à fusionner leurs âmes en une seule, dans deux corps. Ils trouvent alors ensemble la voie de l'Unité. »
 
om5 
 
L’hébergement de l’Âshram est fermé, une solution vous est proposée,
consultez la page :
Activités mensuelles à l’Ashram « God’s Grace Kutir ».
 
om5 
 
Pour les activités mensuelles de l’Âshram consultez la page :
« Activités mensuelles à l’Ashram God’s Grace Kutir »
 
om5 
 
Séminaire d’été, consultez la page :
« Activités mensuelles à l’Ashram God’s Grace Kutir »
 
om5 
 
Dans la salle à manger de l’Âshram de Shrî Aurobindo à Pondichéry, la Mère – compagne spirituelle de Shrî Aurobindo – a fait afficher cette citation :
« Une goutte de pratique est préférable à un océan de paroles, de théories et de bons conseils. » Elle répétait aussi régulièrement : « Pas de paroles, des actes. »
 
om5 
 
Âshram « God’s Grace Kutir » 
 
Pour ceux qui souhaitent s’investir ou simplement nous aider à faire vivre l'Âshram « God’s Grace Kutir » et l’Association « Le Refuge du Cœur », nous espérons vous voir bientôt dans les différentes activités.
 
Notre Âshram/Association est à but non lucratif, philanthropique, apolitique, non sectaire et non religieux où sont développés la dévotion ou bhakti yoga, le travail désintérressé ou karma yoga et la connaissance ou jnâna yoga.
 
*
img srchttpwww.spiritualiteetyoga.com image.jpg altlogo facebook  
Découvrez sur la page Facebook « Le chemin spirituel », 
des extraits du recueil "Paroles de sagesse", condensé de citations de grands maîtres spirituels, 
Accessible à tous, il n’est pas obligatoire de posséder un compte pour lire cette page.
 
om5 
 
Bon courage sur le chemin et dans votre pratique
 
Puisse le Divin nous conduire à l’Amour et à la Lumière éternelle.
Puisse-t-Il être notre seul refuge.
Swâmi Pramod Chetan Udasin

img srchttpwww.spiritualiteetyoga.com image.jpg altGod s Grace Kutir


Page précédente Page suivante